Bacha posh, de Charlotte Erlih. (dès 12/13 ans)

29/06/2013 10:57

Dans les familles afghanes qui n'ont pas de fils, l'une des filles peut être élevée comme un garçon jusqu'à sa puberté. C'est le cas de Farrukh, la jeune héroïne de ce roman qui vit ainsi des moments de liberté inouis pour une jeune fille de son âge. Cette coutume lui permet ainsi de faire partie de l'équipe d'aviron, de s'entraîner comme elle le souhaite afin de participer aux Jeux Olympiques. Mais lorsque l'adolescente est rattrapée par la puberté son rêve s'effondre. Il ne lui reste qu'à redevenir une fille aux yeux de tous et, affront ultime, il lui faut former sa plus jeune soeur à prendre le relais. Ainsi, Farrukh apprend à Sifat à être un garçon. Marcher comme un garçon, parler comme un garçon, regarder comme un garçon. Puis s'orienter, sortir de chez soi et transmettre la liberté à cette petite soeur qui lui vole la sienne. Aux yeux de tous la petite soeur disparaît de la ville et devient un cousin.

Dans ce contexte, Farrukh va compter sur l'appui de son père, un homme lettré et compréhensif. L'espoir guide ce personnage tantôt fille tantôt garçon, celui de participer quand même aux Jeux Olympiques. Mais il y a aussi l'amour, drôle d'amour qu'elle éprouve pour l'un de ses compagnons d'aviron qui lui semble attiré timidement par le garçon qu'elle est... Bacha Posh est une histoire de combat, de liberté, de résignation (ou pas?) -voir la fin du livre et l'interprétation que vous en aurez-, une réflexion subtile sur le "genre".

Bacha Posh, de Charlotte Erlih, publié par Actes Sud Junior, 13,50 €, 181 p.

 

Précédent